Vin, Bière & Spiritueux sans alcool
Vin, Bière & Spiritueux sans alcool
Expert en développement de produits sans alcool & en services et technologies de réduction d'alcool
  • L'évaporation sous vide

    La technologie la plus économique et performante du marché, idéale pour désalcooliser à  0,0%
    Distillation à froid/ Stripping
  • L'osmose inverse

    La technologie la plus économique à l'achat, très adaptée à l'ajustement de quelques degrés d'alcool notamment dans le vin
    Technologie membranaire
  • La Colonne à cône rotatif

    Technologie de distillation sous vide idéale pour les grands volumes et très flexible en terme de produits
    Spinning Cone Column
Technologies de désalcoolisation

Evaporation sous vide


En savoir plus

Osmose inverse


En savoir plus

Colonne à cônes rotatifs


En savoir plus

Evaporation sous vide/ Distillation à très basse température/ Stripping

Elements métalliques du garnissage en vrac

Le Principe

Il s'agit de séparer l'alcool et les arômes du produit (vin, bière, spiritueux) grâce à un principe de distillation.


Cette technologie utilise le principe d'évaporation sous vide en couche mince dans des colonnes de distillation à garniture en vrac ("packing"). Le but du garnissage est d'augmenter la surface de contact entre la phase liquide et la phase gazeuse, ce qui permet d'améliorer le transfert de masse et permet de réduire la taille de la colonne.

Un garnissage en vrac est constitué d'un volume rempli de petits éléments possédant des formes particulières et adaptées aux conditions de distillation. En général, ce type de garnissage est métallique. 


Grâce à la mise sous vide de l'installation, le point d'ebullition des composés volatils - tel que l'alcool ou les arômes -  est diminué, ce qui permet de ne chauffer le produit qu'entre 35°C et 50°C.

Un flux de vapeur partant du bas de la colonne permet de capter les composés volatils vaporisés et un condenseur permet ensuite de les refroidir pour les récupérer dans une phase liquide. Le reste du produit, qui est sous forme liquide, tombe en bas de la colonne par gravité et est ensuite récupéré, libéré de ses arômes et de son alcool. 


Il existe ensuite - en fonction des fabricants - une option permettant de séparer les arômes de l'alcool dans le but de les ré-incorporer dans le produit désalcoolisé.


Retrouvez une vidéo de présentation de la GoLo ici: https://conetech.com/global/about/technologies/

Les principaux atouts

1. Qualité du produit : avec cette technologie, il est possible de séparer un alcool ayant un taux d'alcool volumique pouvant atteindre 95%, sans entrainer d'autres éléments du produits initial et sans ajout d'éléments extérieurs. Il est aussi possible de séparer les arômes et ainsi les remettre dans le produit désalcoolisé.

2. Economique & Ecologique : Il n'y pas d'utilisation d'eau, pas de prise d'oxygène et l'efficacité énergétique est très haute.

3. Faible Maintenance : L'entretien est très faible, car il n'y a pas de parties mobiles et très peu de pièces d'usure.

4. Faibles Pertes : Les pertes sont minimales, notamment grâce à la rectification de l'alcool et la récupération des arômes.

5. Temps de process optimisé : La séparation des essences et de l'alcool se fait en un seule passe et donc n'affecte pas le temps du processus.

6. Performance de désalcoolisation: Il est possible de désalcooliser le produit jusqu'à 0.02% vol. Dans le cas d'un ajustement d'alcool de 2% vol., seul 20% du vin sera traité, ce qui diminuera le temps du processus mais aussi protégera les 80% restant.

Les particularités/ options

Selon les fabricants, et les conceptions, il y a quelques particularités :


Récupération des arômes : certains fabricants ne proposent pas cette option.


Rectification d'alcool : certains fabricants ne le proposent pas, le taux volumique d'alcool est donc plus proche de 60% vol., ce qui augmente les pertes de produit.


Entrainement : certains fabricants utilisent le produit lui-même en guise de véhicule d'entrainement dans la colonne, quant d'autres utilisent de la vapeur extérieure, ce qui introduit un agent extérieur en contact avec le produit, ce qui est moins recommandé.


Taux d'alcool/ Performance : certains fabricants,  par leur conception, ne peuvent pas atteindre 0.0% au débit nominal mais à un débit inférieur.  De même, il est important de se faire préciser le taux d'alcool maximum accepté.


Pour plus de détails sur cette technologie et les différents fournisseurs, envoyer nous un e-mail à contact@desalcoolisation.com


Osmose inverse

Le Principe

Il s'agit de séparer à travers des membranes, par la technique de l'osmose inverse, l'alcool des autres résidus.


Le procédé consiste à éliminer les solvants à travers une membrane spécifique sous l’action d’une pression supérieure à la pression osmotique du vin. Pour le vin, un mélange d'eau et d'alcool avec plus ou moins d'autres molécules comme les acides organiques ou le potassium (liquide appelé perméat) est extrait.

Pour obtenir une réduction de la teneur en alcool, il est nécessaire d'éliminer l'alcool de ce perméat et réintroduire l'eau ainsi récupérée dans le vin traité.

Il existe alors 2 procédés, auxquels l'Osmose inverse est souvent couplée :  Contacteur à membrane ou distillation.


Source : ITV France

Les principaux atouts

1. Coût d'investissement : cette technologie est la moins couteuse notamment lorsqu'il s'agit de réduire de 1% à 4% vol. le taux d'alcool dans le produit.

2. Ajustement dans le vin : C'est la plus utilisée pour ajuster 1% à 2 % vol. d'alcool dans le vin, car elle est très performante en débit et volume.

3. Implantation & mobilité : Il s'agit de la technologie la moins encombrante (principalement en hauteur), ce qui lui permet d'être mobile.


Les particularités/ options

La technologie membranaire est associée soit : 


Contacteur à membrane (Procédé MEMSTAR®) : Avec cette technique, l'alcool du perméat est éliminé par osmose à travers une membrane de micro-filtration. L'alcool est récupéré dans l'eau (7% à 9%) et constitue alors un rejet à éliminer. 

Le traitement est réalisé en continu et ne peut pas conduire à une baisse importante du degré d'alcool. (30% de volume de rejet pour un volume de vin traité et une réduction d'alcool de -2% vol. et 100% pour une réduction d'alcool de -4% vol.)


Distillation : Cette technique, qui consiste à séparer l'alcool du vin par évaporation, peut être réalisée en continu après l'osmose inverse, si le volume de vin à traiter est suffisamment important. Mais il est aussi possible de réaliser ces deux opérations séparément avec, par exemple, un traitement d'osmose inverse à la cave et un traitement du perméat à la distillerie.

Cette technique permet de récupérer un alcool à 90% vol.


Pour plus de détails sur cette technologie et les différents fournisseurs, envoyer nous un e-mail à contact@desalcoolisation.com


Source : ITV France

Colonne à cônes rotatifs (CCR) / Spinning Cone Column (SCC)

Le Principe

La technologie "Spinning Cone Column" ou "Colonne à cônes rotatifs" utilise le principe d'évaporation sous vide en couche mince créée par la rotation de cônes.

Ensuite, le principe est le même que la distillation à froid avec un chauffage du produit autour de 50°C.


Le traitement est réalisé en deux passes : une première pour récupérer les arômes (environ 3% du volume) et une seconde pour désalcooliser le vin. La fraction aromatique (alcoolisée autour de 60%) peut être ainsi réincorporée dans le vin à condition de ne pas chercher à atteindre 0,0 %.

Les principaux atouts

1. Performance de désalcoolisation : Il est possible de désalcooliser le produit jusqu'à 0.02% vol. Dans le cas d'un ajustement de 2%, seul 20% du vin sera traité, ce qui diminuera le temps du processus mais aussi protégera les 80% restant 

2. Qualité de l'alcool :  L'alcool enlevé est environ à 60% vol., il s'agit d'un distillat de vin de qualité.

3. Flexibilité : Il est possible de traiter vin, bière et spiritueux mais également des produits plus épais et plus denses comme les jus de fruits.

Les particularités/ options

1. La séparation des essences et de l'alcool se fait en 2 passes, ce qui augmente significativement le temps du process.


2. La non rectification de l'alcool engendre des pertes de l'ordre de 30%.


3. La technologie est couteuse à l'achat et également en maintenance.


Pour plus de détails sur cette technologie et les différents fournisseurs, envoyer nous un e-mail à contact@desalcoolisation.com


Haut de page